Nos Politiques éco-tourisme

Bird Island Lodge est une opération de tourisme écologiquement et socialement responsable, et nous en sommes fiers. L’île représente un environnement fermé, nous sommes donc seuls responsables de sa protection, de sa préservation et de sa valorisation. À ces fins, nous mettons en oeuvre une politique de gestion durable.

 L’écologie dès la conception:
 Nous avons été soucieux d’écologie en concevant le Lodge de Bird Island. Les bâtiments de l’hôtel ont été construits avec des matériaux et des produits locaux lorsque c’était possible (les Seychelles ne possédant pas une importante industrie manufacturière, elles importent de nombreux produits).
 Les travaux ont été réalisés par une main d’oeuvre locale. Les bâtiments ont été construits au milieu de la végétation et dotés d’ouvertures permettant une bonne ventilation, ce qui évite de recourir à la climatisation et diminue la consommation d’énergie.

L’Énergie: L’eau chaude est obtenue grâce à des panneaux solaires (deux panneaux pour deux bungalows). Nous avons récemment installé deux puissants générateurs de basse consommation pour fournir de l’électricité à l’ensemble de l’île.

 Ces nouveaux générateurs ont permis de diminuer considérablement la consommation de carburant. Il n’existe pas d’éclairage extérieur sur l’île afin de ne pas perturber l’orientation des oiseaux et des tortues marines.

 Les chambres sont équipées d’éclairage et de prises électriques, mais elles n’ont ni climatisation, ni réfrigérateur, ni téléviseur, ni téléphone. La consommation d’énergie par bungalow est ainsi réduite au minimum.

 Conservation: Bird Island est une entreprise familiale depuis plus de 40 ans. L’île est gérée selon des principes écologiques et sa faune fait l’objet de plusieurs programmes de conservation, depuis le début des années 1970.

 Actuellement nous nous concentrons sur des programmes d’observation et de protection : des Sternes qui se reproduisent sur l’île par millions, du mois de Mai au mois de Septembre ; des tortues vertes et imbriquées, qui viennent pondre à Bird Island ; des Phaéton à bec jaune, nichant sur le sol, au pied des arbres ; des Soui-mangas introduits de l’île principale des Seychelles en Février 2006.

 Nous menons aussi des programmes de surveillance météorologique, et beaucoup d’autres projets. Nous recevons des bénévoles soutenant notre programme de suivi des tortues imbriquées, durant la saison de reproduction. Nous proposons aussi des promenades-découverte à travers l’île.

 Nous accueillons également des étudiants-chercheurs, que nous logeons gratuitement en échange d’un exemplaire de leur étude, mémoire, ou thèse.

 Durabilité écologique: Nous exploitons une ferme sur l’île où nous cultivons des fruits et légumes ‘bio’ afin de servir dans notre restaurant des produits frais: oignons, concombres, tomates, laitues, pak-choï, potiron, aubergine, piment, fines herbes, papaye, noix de coco, etc. Les cultures sont arrosées avec l’eau de pluie que nous récupérons.

 Au restaurant, nous servons également un grand nombre de poissons, pêchés aux abords de l’île par notre pêcheur attitré. Un système de compostage permet de récupérer les épluchures et les déchets des cuisines nourrissent les porcs élevés sur l’île. Nous recueillons l’eau de pluie tombant des toits, que nous rendons potable par un traitement aux UV.

 Communauté: Depuis plus de 40 ans, nous employons du personnel seychellois. Notre personnel vit et travaille sur l’île. Les employés sont logés et nourris gratuitement, et leurs enfants peuvent rester avec eux jusqu’à l’âge où ils doivent être scolarisés. Ils partent alors à Mahé, l’île principale, mais nous facilitons leurs visites sur l’île, durant les week-ends et les jours fériés quand il y a de la place dans l’avion.

 Le billet d’avion n’est pas facturé aux parents. Nous proposons des prêts sans intérêt aux employés qui voudraient se faire construire une maison à Mahé. Le personnel habitant à Bird Island forme une petite communauté, dont nous tentons d’assurer le bien-être par une approche paternaliste dans le sens noble du terme. Nous impliquons également notre personnel dans nos projets de conservation.

 Les visites de l’île vont au-delà de la simple découverte de la faune et de la flore : c’est aussi l’occasion d’évoquer les utilisations médicinales ancestrales des plantes aux Seychelles, les méthodes traditionnelles de culture et de pêche, etc. Enfin nous sommes la seule île privée des Seychelles à pratiquer des tarifs spéciaux à l’intention des Seychellois désireux de venir découvrir Bird Island.

Faits Marquants

1967 : une bonne gestion de la végétation située dans la zone de reproduction des Sternes fuligineuses a permis d’augmenter la taille de la colonie. Les 18 000 couples recensés dans les années 1960 sont maintenant 750 000.

1972 : Soutien à la recherche sur la biologie de la Sterne fuligineuse grâce à la récolte des oeufs qui a commencé en; Poursuite et extension de ce travail de 1993 à nos jours.

L’arrêt de la capture des tortues a amené vers l’île de nombreuses tortues vertes et imbriquées. Dans le cadre d’un vaste programme de surveillance des tortues des Seychelles, nous procédons au marquage des femelles venant pondre à Bird Island, et nous assurons la protection des nids.

1995: L’éradication des rats et des lapins, introduits accidentellement dans l’île, a permis la multiplication des Noddis bruns, des Puffins fouquet et des Paille-en-queue.

Soutien à une thèse de doctorat sur la nidification des Noddis bruns, au sol et dans les arbres.

Appui à Nature Seychelles (organisme s’occupant de la protection des oiseaux aux Seychelles) pour la surveillance de toutes les espèces d’oiseaux de mer.

Assistance apportée aux scientifiques étudiant la géographie de l’île, sa flore et sa faune marine.

Programme d’information et de formation à l’intention des visiteurs: promenades guidées par un membre qualifié du personnel de l’hôtel et affichage de posters dans le restaurant, pour expliquer les programmes de surveillance et de recherche conduits à Bird Island.

Création et entretien d’une petite station météorologique, qui fournit régulièrement des informations à l’Office météorologique des Seychelles.

1994 : Bird Island est finaliste du « Prix du tourisme de Demain » remis par British Airways.

1998 : Sir David Attenborough visite l’île avec une équipe de la BBC. Il filme la colonie de Sternes fuligineuses pour deux épisodes de la série « La vie des oiseaux » , diffusés en 1998 et 1999 et intitulés « Les exigences de l’oeuf » et « Les problèmes de la parentalité » .

2003: Bird Island remporte un premier prix Green Planet pour sa gestion et ses bonnes pratiques environnementales.

2005 : Bird Island remporte un autre prix Green Planet pour sa gestion et ses bonnes pratiques environnementales.

Le personnel Bird Island est récompensé collectivement et reçoit le titre de Birdwatcher de l’année par le Comité d’Ornithologique des Seychelles.

Bird Island arrive en finale lors de la remise du prix récompensant les meilleurs hôtels de tourisme responsable, durant le World Travel Market à Londres en Novembre 2005. Nous étions le seul hôtel des Seychelles à être nominé pour ce prix.

2006 : Bird Island est l’une des sept meilleures destinations d’éco-tourisme « authentique » sur la planète, retenues par le BBC Wildlife Magazine.

Introduction à Bird Island d’une population de Souimangas (Colibris des Seychelles) en provenance de l’île principale de Mahé.

2017 : Bird Island arrête la pêche sportive en bateau comme activité et commence a encourager la pêche à la mouche aussi que l’adoption d’un règle générale de la pratique de “catch-and-release”.

Notre travail continue…